| 80r

R. Espèces

Fischer dit avec raison  über der Zeile(Unters. üb. höhere
Analys.
p 29  innerhalb der Zeile19 .)
qu'il y a
sur la terre plus d'individus de plantes que d' espèces  über den ursprünglichen Text geschriebenanimaux [,]
mais plus d'espèces d'animaux que de plantes. En effet[,]
il y a seuls autant d'insecte[s] que de plantes, pas
les mollusques. Donc le nombre des [sic] types d'animaux (êtres qui
sentent(?)) [est] beaucoup plus grand que [celui] des plantes. D'ailleurs[, il est]
faux de comparer les légumineuses, [les] graminées aux classes [(des]
poissons, [des] oiseaux[)]. Une graminée [est] plus près d'organisation [sic] d'une
Musacée ou [d'une] Orchidées [sic] ou [d'une] Composée que le poisson du chien. Toutes
les plantes [sont d']un même type.

| 80v

 leer (1 Seite) [...]

Zitierhinweis

Humboldt, Alexander von: R – Auszüge aus E. G. Fischers 'Untersuchung über den eigentlichen Sinn der höheren Analysis', hg. v. Ulrich Päßler. In: edition humboldt digital, hg. v. Ottmar Ette. Berlin-Brandenburgische Akademie der Wissenschaften, Berlin. Version 3 vom 14.09.2018. URL: https://edition-humboldt.de/v3/H0016425


Download

 Dieses Dokument als TEI-XML herunterladen

Kanonische URLDieser Link führt stets auf die aktuelle Version.

https://edition-humboldt.de/H0016425