Faksimile 77v
Große Ansicht (Digilib)

Bildnachweis

| 77v163.a.

Sur les long. observées dans l’Intérieur
de la Prov. de Nouv. Andalousie
V. le   Kommentar Carmen Götz
Vgl. zur Reise ins Innere der Provinz Neu Andalusien, d. h. zu seiner Voyage à Caripe, das heute in ART II/VI eingebundene Volume III (ART II/VI, Bl. 110–164 bzw. Bl. 112r–131r; Digitalisat SBB-PK). Zum livre rouge vgl. die Anm. zu Bl. 42v.

 [Schließen]
livre rouge
et   Kommentar Carmen Götz
Vgl. Bl. 86v.

 [Schließen]
Vol I[,] p. 180
.

Lorsque je partis de Cumaná   Kommentar Carmen Götz
Humboldt meint hier seine Reise nach Caripe.

 [Schließen]
pour la haute Cordillère
[,] le retard
du Chron. était de 7″[.] Il aura continué ainsi  du 9 Fruct. au 17 [,]
donc des 856″ de retard qui se sont trouvé [sic] entre les observations
du 9 Fruct et [du] 1 Brum. [,] observations faites avant et après le
voyage[,] il y a 56″ sur lesquels [sic] il ne peut pas y avoir de dou-
te[,] le voyage ne començant que le 17 Fructidor. Voyons àprésent
coment pour calculer les long.[,] il faut répartir les 800″ qui
restent. Le Voyage avec des mules dans le tems pluvieux a
été affreux. Les mules n’ont fait que sauter de pierre à [sic] pier
re et à peine au [sic] Quito y   Kommentar Carmen Götz
Die Zeitform des Futur legt nahe, dass Humboldt zum Zeitpunkt der Niederschrift noch nicht in Quito war, sondern sich lediglich auf entsprechend schlechte Wege dort einstellte.

 [Schließen]
aura-t-il
des chemins come celui de
la Montaña de S. Maria, de Sta Cruz, de Guanaguana. Le ral-
lentissement ou la nouvelle marche trouvée après le voyage doit
donc être attribué [sic] à ces sauts des mules, et le G. T. doit avoir
retardé dans les derniers jours du Voyage au moins autant
qu’à Cumaná[,] d’après le retour. L’exemple récent que j’ai
eu à la Guayane où le G T. retardait pendant 23 jours de  Unleserliche Stelle [...] mê-
me quantité de secondes comme à l’Orinoque et au R. Négro
le prouve plus clairement[,]   Kommentar Carmen Götz
Tatsächlich handelt es sich um die Seite 142; vgl. Bl. 69v.

 [Schließen]
Vol. I[,] p. 143
. Faisons àprésent la Combi-
naison d’après les règles innerhalb der Zeileprincipes exposés   Kommentar Carmen Götz
Bl. 66v.

 [Schließen]
p. 136
. Les haut. correspon-
dentes [sic]
du 1.[,] du 6 et du 24 Brumaire donne [sic] [un] retard à Cumaná
de 17″,9 à 18″[.] La comparaison des observations faites le 3 et le 6
ne paraît donner que 15″ mais l’espace du [sic] tems est trop court[.] Si
je me trompe sur chaque midi de 5″[,] j’aurai déjà 18″ au lieu
de 15″[.] Pour bien juger de la marche sous Instrument de Passage
il faut des intervalles de tems plus longs, avec que les petits er-
reurs du midi n’y influent pas! Or si le G T. retardait à
Cumaná 18″[,] ils apartiennent des 800″ à distribuer[,] 540 à ce séjour,
restent 260″[.] Cette quantité prouve que pendant les 18 jours de voya-
ge ni la moitié a été de 18″ de retard. Il est naturel de
croire que le G T. n’aura passé que graduellement à la nouvelle
marche et que la Cause principale du retard, a été
  Kommentar Carmen Götz
Bajada, span.: Abstieg. Der Weg von Caripe nach Cariaco im September 1799 führte über steile Passagen von bis zu 65° Absturz (vgl. ART II/VI, Bl. 129v; Digitalisat SBB-PK).

 [Schließen]
la fameuse baxada
de St Maria, le Sacamantica,   Kommentar Carmen Götz
Vgl. zu diesem Namen ART III, Bl. 58v; vgl. Humboldt 2000, 432–433.

 [Schließen]
el Purgatorio
… Je combine
donc:

Tabelle aufklappen   Tabelle einklappen
les 3 derniers jours de voyage à 18″ 54″
les 15 précédens la première moitié
à 12 la seconde à 16″


208″
262″

Pour calculer les long. contenues dans le livre rouge, calculez donc sur
les principes que le Chron. avançait le 1. Vend. an 8 ou le jour
de l’arrivée sur le t. moyen de Cumaná de 3h 44′ 33[″], mais le
17 Fruct [,]   Kommentar Carmen Götz
Am 3. September 1799 verließ Humboldt Cumaná Richtung Caripe.

 [Schließen]
jour du départ
[,] de 3h 48′ 53[″,] calculez du 1725 Fruct
12″[,] du 25 Fruct au 2 complément. [sic] 16″ et du 3 au 6 Compl.  18″ de
retard  diurne.

Die Erstellung der Datenbestände der edition humboldt digital ist ein fortlaufender Prozess. Umfang und Genauigkeit der Daten wachsen mit dem Voranschreiten des Vorhabens. Ergänzungen, Berichtigungen und Fehlermeldungen werden dankbar entgegengenommen. Bitte schreiben Sie an edition-humboldt@bbaw.de.

Zitierhinweis

Humboldt, Alexander von: Voyage d’Espagne aux Canaries et à Cumaná Obs. astron. de Juin à Oct. 1799 [= Tagebücher der Amerikanischen Reise I], hg. v. Carmen Götz und Ulrike Leitner unter Mitarbeit von Sandra Balck, Linda Kirsten, Ulrich Päßler, Eberhard Knobloch, Oliver Schwarz, Laurence Barbasetti und Regina Mikosch. In: edition humboldt digital, hg. v. Ottmar Ette. Berlin-Brandenburgische Akademie der Wissenschaften, Berlin. Version 8 vom 11.05.2022. URL: https://edition-humboldt.de/v8/H0016412/77v


Download

 Dieses Dokument als TEI-XML herunterladen

Kanonische URLDieser Link führt stets auf die aktuelle Version.

https://edition-humboldt.de/H0016412/77v