Faksimile 143r
Große Ansicht (Digilib)

Bildnachweis

| 143r13 n. 32. La mauvaise Police de la Havane est au maximum. On
a vu se noyer des mules dans la Rue. Ceux qui en sont char-
gé [sic]
vont en  calesse (it.), deutsch: Kalesche, ist ein zweirädriger, mit einem Pferd bespannter Wagen

 [Schließen]
Calesses
et sont tres indifferents à ce que ceux
qui vont a pié ont la boue jusqu’au [sic] genoux. Depuis
les 3 ans que je manque[,] cela a empiré imensement. Aussi[,] le
Vomito a augmenté dans la même proportion et[,] cependant[,] il
n’y a pas de ville où l’on en parle moins[,] où l’on
s’occupe moins des moyens de l’empêcher qu’ici. On recoit
tous les projets avec la plus grande froideur, on se doute
de tout, on rejette tout avec cet air de dedain qui anon-
cerait qu’on avait dejà tout essayé envain. Cela est
très characteristique dans [sic] les habitans de la Havane. On n’
y traite absolument que les affaires du jour et ce qui im̅e
diatement
donne de l’argent. Les Situados du Mexique,
la recolte du Sucre [–] voilà les conversations journalières, pas
un [sic] idée morale ou politique qui laisse esperer du changement.
Cependant[,] on se console en jettant toute la faute sur
le Gouvernement espagnol. C’est le  „bouc émissaire“ , Sündenbock

 [Schließen]
bouc d’Israel
. La salubrité
de la Ville exige de l’agrandir. La Ciudad même a des
maux irremediables et que les rues etroites et tortueuses.
C’est une des villes les plus laides que l’on puisse voir[.]
Il n’y a que 2-3 rues qui sont pavés [sic]. Une loi des In-
des
ordonne même que les rues de Tropiques soyent etroites
pour donner de l’ombre!! Le tassajo dont les plus grandes maisons
sont empestés [sic], les boues des rues qui nourissent des Mosquitos
sans nombre (preuve de l’insalubrité de l’air)[,] l’inegalité des
maisons, ces balcons de bois abominables, ces charretes de Sucre, ces
Calesses qui embarassent les rues et laissent apeine 4 pouces
au [sic] pietons. C’est le Forum Romanum d’Horace. Il faut
agrandir les Villes. Les habitans ont formé des barraques
à l’ouest[,] dans  über der Zeilecela s’appelles [sic] les  Die Armensiedlungen ausserhalb der Stadtmauern (heute: banlieues) de l'Horcon, de Jesus Maria, Guadalupe und Senor de la Salud, vgl . Humboldt 1826, I, 10.

 [Schließen]
faubourgs[:] de la Salud, de
Jesus del monte.
Anmerkung des Autors (am rechten Rand) Le Gouv. a fait la
guerre depuis 30 ans
à cette  innerhalb der Zeileces fauxbourgs
de la Salud et n'
a pas pu en venir
a bout; il a senti qu'
il n’etait pas assez fort
pour y toucher. Ce sera
pire dans la suite. Car les
affaires des Colonies deviennent
de jour en jour plus delicates.
En attendant[,] on pretend qu’
au cas de guerre ces fauxbourg [sic]
si près des murailles, ou l’
ennemi peut se loger[,] sont
très dangereux. Les habitans
veulent sortir de l’incer
⎡titude affreuse de voir bruler
leur [sic] habitations en cas de
guerre. Ils veulent entrer
dans des murs. Ils disent
avec raison que les murailles
d’apresent ce [sic] sont construi-
tes selon les besoins de
la Ville qui alors etait
tres etroite. Les circonstan
ces ont changé. Il faut
que le Gouv. cede,
fasse la muraille du pont
de Chaves à S. Lazaro. Les
fraix en seront compensé [sic]
par une forte contribution
que les habitans de
la Salud s’offrent de
payer et par les terrains
immenses de Campo Mar
te[,] entre les murailles ac
tuelles et la Salud[,] que
le Roi peut vendre à de
nouveaux Colons. Mais en
ce cas il faut tracer
une nouvelle et belle Ville.
Il faut que les habit.
de la Salud changent de
proprieté.
Il y fait moins chaud qu’en Ville ou les
edifices entassées [sic] accumulent le Calorique. Cependant[,] ces faux
bourgs [sic]
sont très laids aussi, les rues y sont aussi trop étroites
et je crois que la Salud ne merite pas ce nom magnifique.
Les Ingenieurs montrent des ordres du Roi de detruire ces faubourgs
qui sont trop près des fortifications de terres et dans lesquels
l’ennemi peut se loger. On craint une emeute populaire[,]
on ne risque pas de demolir. Au contraire[,] on construit de nouvelles
barraques et les barraques deviennent des maisons, tel que cela c’est [sic]
fait après la [sic] grande [sic] incendie de 1802 de la Salud. Il y a 20000-30000
ames qui vivent dans ces Extra-Muros. Ces habitans des fauxbourgs
ont presenté pluseurs [sic] projets au Roi pour les renfermer dans les
fortifications de la Havane, de legaliser leurs [sic] existence. La Cour
doit y ceder. Des Ingenieurs tres savans disent que l’on doit
conduire un fossé de la puente de Chaves à S. Lazaro[,]
c’a. d. faire de la Havane une sorte d’Isle. La Baye [se]

termine au Sud dans un Canal naturel bordé de Mangle et
Cocolloba [sic][,] qui va au Nord Ouest N. [-]ouest. On prolongera ce
Canal naturel de près de  Toise: Längemaß (Frankreich), Humboldt verwendet auch die griechische Bezeichnung 'hexapus' (6 Fuß), 800 Toise entsprechen 1,56 km800- Toise: Längemaß (Frankreich), Humboldt verwendet auch die griechische Bezeichnung 'hexapus' (6 Fuß), 1.000 Toise entsprechen 1,95 km1000 t. pour le unir avec la
Mer a S. Lazaro. La Ville aura alors une triple fortification
a l’ouest, d’abord en 2 Chateaux  Die gesamte Beschreibung findet sich wieder in Humboldt 1826, I, 17.

 [Schließen]
sur 2 monticules[:] Atares et
la Principe, puis le fossé propose, puis les murailles et le
Chemin couverts [sic]
d’aujourd’hui. Ce chemin couvert qui va autour des limites

Die Erstellung der Datenbestände der edition humboldt digital ist ein fortlaufender Prozess. Umfang und Genauigkeit der Daten wachsen mit dem Voranschreiten des Vorhabens. Ergänzungen, Berichtigungen und Fehlermeldungen werden dankbar entgegengenommen. Bitte schreiben Sie an edition-humboldt@bbaw.de.

Zitierhinweis

Humboldt, Alexander von: Isle de Cube. Antilles en général, hg. v. Ulrike Leitner, Piotr Tylus und Michael Zeuske unter Mitarbeit von Tobias Kraft. In: edition humboldt digital, hg. v. Ottmar Ette. Berlin-Brandenburgische Akademie der Wissenschaften, Berlin. Version 6 vom 13.10.2020. URL: https://edition-humboldt.de/v6/H0002922/143r


Download

 Dieses Dokument als TEI-XML herunterladen

Kanonische URLDieser Link führt stets auf die aktuelle Version.

https://edition-humboldt.de/H0002922/143r

Versionsgeschichte

Dieses Dokument liegt auch in älteren Versionen der edition humboldt digital vor. Die Versionen, die eine Änderung gegenüber der jeweiligen Vorgängerversion beinhalten, sind mit einem Punkt gekennzeichnet.