| 143v14 actuelles de la Ciudad a été fait sous le Comte de S. Clara. Il a coûté près de  Peso: Währungseinheit (Spanien)700000 pesos et l’on aurait mieux fait d’employer cet argent à la Comunication de la puente de Chaves, près du Matadero, avec S. Lazaro. La défense de la Ville à l'occident est très intéressante. Aussi longtems que les Espagnols seront maîtres de la ville et de la baye au Sud, le Morro et la Cabaña seront imprenables. On y porte des vivres, on y change les Garnisons. L’ennemi doit comencer de prendre la Ville. Alors la Cabaña même, une superbe forteresse, doit se rendre en la bombardant. La Garnison y périra, si elle doit rester dans les Casemattes, par l’insalubrité du Climat. Du tems de la prise des Anglais, il n’existait que le Morro seul. Ils le prirent sans avoir la Ville par les fautes que commit le Gouverneur qui d’ailleurs les a expiées par une mort glorieuse. Il ne sut pas réparer les brèches, quoique il eût la comunication avec la Ville. Il se laissa surprendre.  Die Festungsanlage La Cabaña, die als die größte in Amerika gilt, wurde nach der britischen Eroberung 1762 der alten Festung Morro 1763–1774 erbaut. Vgl. Humboldt 1826, I, 17, und die „Carte de l'île de Cuba […]“ (Karte 23 des „Atlas géographique et physique […]“) mit der Nebenkarte: „Plan du port de la Ville de la Habana“, auf der man gut die Anlage von Morro, La Cabaña, Fort und Casa Blanca erkennt.

 [Schließen]
Depuis cet événement les Espagnols ont construit la Cabaña, qui domine le Morro, il en est situé au Sud et en est dominé. Au Sud-est on a trouvé un autre monticule, plus haut encore, sur lequel on a élevé le Fort No 4. Voyez le mauvais Plan du Rio).
Le Morro nécessite 800, la Cabaña 2000 défenseurs. Le Sud et l'Occident de la Ville est défendu par les Chateaux d’Atares et del Principe auquel on a ajouté la Batterie de S. Clara.

numéro 33. Les Ouragans de l’Isle de Cube sont du Sud-est mais il soufle aussi de tous les airs de vent, le plus longtems, cependant, du Sud-est. Il y a 15 ans qu’il n’y en a pas eu de bien fort. Le dernier était du mois d’Octobre 1796, mais assez faible. Leur saison est Septembre, surtout Octobre, en Mars on a vu quelquefois aussi du Sud-est très fort, on a entendu, d’abord, un bruit sourd dans l’air, puis on a vu tomber de la grêle (ce qui n’arrive que tous les 40-50 ans), puis de la pluye avec des éclairs et le Sudest. Cela prouve assez l’effet de l’électricité. Ce que l’on nomme l’Ouragan de Bareto était une Catastrophe causée par les Cavernes de la formation du Jura. Le Rio de la Chorrera, trouvant de l’empêchement dans son cours, remplit des cavernes latérales inconnues. La masse d’eau ne pouvant plus y être contenue, la terre s’ouvrit, l’inondation enleva les Moulins de Tabac du Roi, et tout le terrain fut bouleversé. Cela ressemble assez aux effets d’un tremblement de terre. J’y fus en 1801. Il y a auprès du site de la Chorrera, très pittoresque, une Cascade charmante ombragée d’une forêt de Momea majestueuse.

numéro 34.  Esclaves continuation (voyez numéro 28.) 5) que l’on défende de marquer les Nègres au fer – opération qui surtout fait tressaillir de crainte les enfans de 10-15 ans. 6) que le Gouvernement cherche à peupler la Campagne de  Zu glebae adscripti siehe oben.

 [Schließen]
glebae adscriptitiis
, qu’on introduise une liberté conditionnée, de travailler 1-2 jours par semaine, tandis qu’aujourd’hui chaque  befreiter Sklave

 [Schließen]
libertus
est soustrait à l’Agriculture, s’en va en ville et cherche à avoir d’autres esclaves.

Dans les Colonies anglaises un Nègre libre n’a pas le droit de servir en témoin en Cour de Justice! Dans les Colonies espagnoles il le peut, il jouit presque de tous les droits des Blancs. Les loix es

Die Erstellung der Datenbestände der edition humboldt digital ist ein fortlaufender Prozess. Umfang und Genauigkeit der Daten wachsen mit dem Voranschreiten des Vorhabens. Ergänzungen, Berichtigungen und Fehlermeldungen werden dankbar entgegengenommen. Bitte schreiben Sie an edition-humboldt@bbaw.de.

Zitierhinweis

Humboldt, Alexander von: Isle de Cube. Antilles en général, hg. v. Ulrike Leitner, Piotr Tylus und Michael Zeuske unter Mitarbeit von Tobias Kraft. In: edition humboldt digital, hg. v. Ottmar Ette. Berlin-Brandenburgische Akademie der Wissenschaften, Berlin. Version 8 vom 11.05.2022. URL: https://edition-humboldt.de/v8/H0002922


Download

 Dieses Dokument als TEI-XML herunterladen

Kanonische URLDieser Link führt stets auf die aktuelle Version.

https://edition-humboldt.de/H0002922