Faksimile 129r
Große Ansicht (Digilib)

Bildnachweis

| 129r3  (n. 11)  Toute la partie occid. de l’Isle de Cube est de Formations secon-
daires, la p calcaire du Jura, du gypse (de los Cayos) et du grès
argilleux rouge. La p. calcaire du Jura abonde surtout. Elle vient
partout au jour au Guines, à Batabano … Elle est très charactérisée
par le ebene Bruch ins flachmuschlige übergehend, röthlichweiß, dünn
schiefrig identique a celle de Pappenheim surtout à las Lomas de
Camoa
(de  Toise: Längemaß (Frankreich), Humboldt verwendet auch die griechische Bezeichnung 'hexapus' (6 Fuß), 40 Toise entsprechen 77,94 m40 t. de haut) [–] chaine de collines qui bordent les plaines de [sic]
Guines du coté du Nord et [...] tiennent aux tetas de Mana
gua
. Cette format. calcaire de l’Isle de Cube a plusieurs parti-
cularités. Des couches tres poreuses, löcherig avec des troux de  Pouce: Längenmaß (Frankreich), 3 Pouce entsprechen 8,12 cm3- Pouce: Längenmaß (Frankreich), 4 Pouce entsprechen 10,83 cm4
pouces
[,] identique [sic] à la Formation de Streitberg, alternent avec
des couches denses à fracture [sic] unies [sic]. (La même chose s’observe en
Franconie ou les formation [sic] poreuses du Streitberg et de Sanspareil
reposent sur celles de Pappenheim)[.] Com̅e la Nature du Sol, son
égalité permet de voir peu de la superpositions [sic] des couches (il
n’y a pas de ravins ou Vallées profondes)[,] il faut en juger par
la surface. [sic] et[,] en effet[,] les Couches etant inclinés [sic] de 30 à 40°[,]
la plupart au Nordouest?  Anhang an Humboldt 1826, I, 336–364, vgl. auch Humboldt 1826, I, 54ff. Vgl. auch ART II u. VI, 193v, in Humboldt 2003a, 47.

 [Schließen]
(Voyz [sic] mon Voy. de Batabano à Cartha
gene
)
a chaque pas d’autres couches tres profondes paraissent à
la surface de la terre (au jour. [sic]) et tous(?) über den ursprünglichen Text geschriebendans(?) les ¼ de Creux
on voit cette über der Zeilele sol couvert des formation [sic] poreuses ou denses [-]
Signe combien de fois ces couches alternent. Cette formation a
aussi la proprieté de celle de Jura (en Franconie)  am rechten Rand⎡de presenter des grandes
Cavernes qui se sont rempli [sic]
d’eau et ont causé la
grande Catastrophe des
moulins de Tabac, qui
céroulerent [sic] sur un terrain
miné et
que les
Coquilles y sont [...] ramassés [sic] par couches isolées. On en voit beau
coup surtout des Couches non ponceuses, qui ne présentent pas un
vestige de petrification. D’autres couches[,] surtout des poreuses[,]
sont remplis [sic] de coquilles et d’imenses masses de Madrepores dans
l’Interieur de l’Isle[.] [voyez ] n[.] 5. J’ai vu ces Madrepores aussi dans
la formation du Jura à Vicenza[,] a la Montaña del Diabolo.
Cette p. calcaire poreuse est über der Zeilea souvent des taches d’oxides jaunes
de fer. En [...] contiendrait-elle en Couches, Flöze?
La terre rouge[,] si excellente pour le Caffe (de S. Antonio)[,]
serait elle le produit d’une destruction de ces mines de
fer brunes? A Regla et Huanavacoa[,] la Syenite et[,] sur elle[,]
la Serpentine avec du Schillerspath[,] se fait jour au milieu de
cette formation calcaire. L’Isle de Cube presente partout le
paysage le plus agreable par la variété des petite [sic] Collines
couvertes d’arbres, par la majesté des Palmas reales, dont les feuilles
paraissent frisées, qui s’elevent au dessus des Cocotiers, ont
un verd plus fraix,Anmerkung des Autors (am rechten Rand) ⎡Pourquoi cette Palma
real qui fleurit Fevr. [-]
Mars[,] est-elle toujours
(com̅e le Bombax) quelque
part plus grosse. Aussi
aucune autre palme
[ne] presente cette contrac
tion dans le tronc
en a. Ce tronc est  
Große Ansicht (Digilib)

Bildnachweis

Bildbeschreibung Kleine Skizze einer Palme, mit den Bezeichnungen c (unten am Stamm), b (etwas über der Mitte) und a (oben am Stamm), darüber die gefächerten Palmwedel. Kommentar Vgl. Humboldt 1826, I, 13–14. [Schließen]
   

blanc et ligneux[,]
de c en a p. e
à 60 piés de haut.
En a comence un
cylindre verd a b[,] de
4–5 piés[,] qui paraît
com̅e
ajouté, d’une substan
ce molle herbacé [sic].   Blütenscheide

 [Schließen]
La Spatha

sort en a de 4–5 pié [sic]
plus bas que b ou se
developpent les feuilles
par les Manuca sauvages … On voit que toute
l’Isle a ete jadis une foret de Palmes et d’Orangers. Ce der-
nier arbre et le Citronnier sauvage se trouve partout chargé de
pommes dorées. Aussi[,] aucune Isle  am rechten Rand⎡des Antilles [ne] répand une si belle odeur
sur mer (le Nez avertit[,] si l’on est plus près du Cap St
Antoine
ou Cap Catoche)[.] Quant aux abeilles[,] c’est  Seit der Antike ist das griechische Bergmassiv Hymette bekannt für sie Honigproduktion

 [Schließen]
le Hymettus
des Antilles
. La varieté de la Culture autour de la Havane
rend le pays tres riant. Partout des cases, entourés [sic] de  über der Zeile Can̅e à Sucre, de
Caffetier, de Mays, de Convolvulus Batatas, Herba de Guinee,
des champs de Piña.

Die Erstellung der Datenbestände der edition humboldt digital ist ein fortlaufender Prozess. Umfang und Genauigkeit der Daten wachsen mit dem Voranschreiten des Vorhabens. Ergänzungen, Berichtigungen und Fehlermeldungen werden dankbar entgegengenommen. Bitte schreiben Sie an edition-humboldt@bbaw.de.

Zitierhinweis

Humboldt, Alexander von: Isle de Cube. Antilles en général, hg. v. Ulrike Leitner, Piotr Tylus und Michael Zeuske unter Mitarbeit von Tobias Kraft. In: edition humboldt digital, hg. v. Ottmar Ette. Berlin-Brandenburgische Akademie der Wissenschaften, Berlin. Version 7 vom 07.09.2021. URL: https://edition-humboldt.de/v7/H0002922/129r


Download

 Dieses Dokument als TEI-XML herunterladen

Kanonische URLDieser Link führt stets auf die aktuelle Version.

https://edition-humboldt.de/H0002922/129r