| 1r Anmerkung des Empfängers (am oberen Rand)le 20 avr. 39Mille graces pour  Die folgenden Ausführungen nehmen Bezug auf eine von Frédéric Fayot für den „Dictionnaire de la Conversation et de la Lecture“ verfasste biographische Notiz über den Maler Carl von Steuben (Fayot 1839).
 [Schließen]
cette folie

qui ne peut pas faire du bien
a celui qu’elle vante dans
tous ces tableaux. Quel
salmi de noms! Mad de Stael
et Schiller qui recommandent
Steuben à Gerard ! Et mon
age de 47 ans, ami de
Steuben quand à peine il
etoit né. Voilà le
vrai Steuben d’une
ancienne famille noble est
né en Franconie dans une
campagne de Mad. de
Wollzogen belle soeur de
Schiller
et qui vit encore
à Jena [.] C’est l’auteur
de la belle biographie
de Schiller. Celui ci avoit
ete elevé avec le pere
de Steuben
qui etoit
Colonel au service de
Russie. La mere refusa
à la Grande Duchesse de
| 1vWeimar Princesse de Russie
de lui donner le fils
pour l’accompagner comme
page a Weimar. Il etu
dia
la peinture, le
pere etant pauvre, jusqu'
a
l’age de 15 ans a
l’Academie des beaux
arts
de Petersbourg [.]
Comme il montra beaucoup
de talent on hazarda de
l'envoyer a Paris d’abord
dans la pension de Mr Taillefer aujourd’hui
Inspecteur d’Universite
puis à l’attelier
de Rober [sic] Lefebre et Prud’homme[.] Les liaisons
avec Gerard commencerent
par Madame G. de
pudique memoire et
j’appris à le connoitre
dans les attelier [sic] de Gerard
je crois en 1810. Le mot
sur „la constitution
de Prusse et ce beau
grand
jeune homme le
| 2rPrince Royal de Prusse[“]
est delicieux et je
conçois par ce mot
qui dit dans un attelier
sera un mensonge, pour
quoi notre Roi l’autre
jour à Potsdam est
revenu plusieurs fois
“sur un article bien
detaillé dans lequel
j’etois souvent nommé[.“]
Il lit depuis 20 ans
le meme Journal de
Paris et s’appercoit
a peine (a ce qui paroit)
des changemens de couleur
qu’à ce triste Jour
nal depuis qu’il n’
est plus la propriete
du Duc poudré
(Duc de Bassano)[.]

Pardon du volume
historique que je
Vous adresse[.]

AHt

Zitierhinweis

Alexander von Humboldt an Carl Sigismund Kunth. [Berlin, 20. April 1839] , hg. v. Ulrich Päßler unter Mitarbeit von Klaus Gerlach und Ingo Schwarz. In: edition humboldt digital, hg. v. Ottmar Ette. Berlin-Brandenburgische Akademie der Wissenschaften, Berlin. Version 2 vom 14.09.2017. URL: http://edition-humboldt.de/v2/H0000006


Download

Dieses Dokument als TEI-XML herunterladen

Kanonische URLDieser Link führt stets auf die aktuellste Version dieses Dokuments.

http://edition-humboldt.de/H0000006

Archivierte Versionen